Conférences et débats

Des photographes présentent leur travail dans le cadre de rencontres, conférences et débats. Une occasion d’échanges passionnants entre les artistes et le public.

Ci-dessous, un exemple de textes sur le travail de Alfons Alt

Un artiste bavarois à Marseille

Lors de notre dernier séjour en Provence nous avons rencontré un photographe allemand qui vit à Marseille depuis de nombreuses années. Alfons Alt réalise un travail qui s’échappe du champ photographique pour arriver à un résultat où esthétisme et manipulation chimique le conduisent vers des univers composites, ce terme devant être compris dans le sens d’une construction. Une composition où sera utilisée la technique dite «  résino-pigmentype » dans une succession de matières relevant de procédés anciens avec, comme aboutissement, des oeuvres d’une extrême modernité. Il faut voir l’artiste dans son atelier de la Friche de la Belle de Mai se déployer dans un effort et une concentration dignes d’un artisan à la recherche de la perfection. Mais son travail sait, en finalité, montrer autre chose. Nous sommes dans une forme de magie, de poésie, à très grande distance d’un perfectionnisme que l’artiste domine pour obtenir, justement, une puissance de séduction où le rêve et ses imprécisions nous emmènent dans des lieux, des espaces ouverts, propices à faire fonctionner l’imagination comme un voyage de l’irréel. Alfons Alt réalise ses prises de vues initiales essentiellement à la chambre puis débutera un long process de création. En vérité il « fabrique » des œuvres impossibles à concevoir jusqu’au dernier moment. Nous sommes dans une démarche du mystère et la main (de l’artiste) exercera le point final d’une œuvre, laquelle, pourtant, ne semble jamais définitivement achevée. Un  continuum parfait en somme.

Lire d’autres articles ici

%d blogueurs aiment cette page :